eye.gifLe numérique questionne beaucoup de secteur et en particulier celui de l'exploitation cinématographique.
La CTC a commandé une étude afin de dresser un bilan de ce secteur et s'interroger sur comment les salles de cinéma en Corse se préparent elles à passer d'une diffusion analogique au numérique ? Quelles sont les pistes d'action pour dynamiser l' exploitation cinématographique en Corse ?

En attendant la présentation de l'étude par le cabinet HEXACOM, quelques extraits en avant première du diagnostic donnent un éclairage sur la situation de ce secteur dans l'île :

  • La Corse compte actuellement 12 établissements permanents (plus de 30 semaines de fonctionnement) et 8 salles saisonnières et occasionnelles
  • Lʼensemble représente donc 20 lieux de cinéma et 27 écrans, et a réalisé 303 000 entrées en 2008.
  • Au plan cinématographique, la Corse se situe au dernier rang des régions françaises : ses 303 000 entrées en 2008 représentent 0,16% des entrées nationales, et ses 27 écrans 0,50% du total des écrans actifs en France.
  • Avec un indice de fréquentation de 1,03 entrées par habitant, contre 3,09 au plan national en 2008 , la Corse est la région la moins fréquentée au plan cinématographique
  • Le prix moyen de la place en Corse est 14,2% plus élevé que le prix moyen national hors Ile-de-France.

On attend avec impatience le rendu de l'étude et les pistes d'action. Dossier à suivre...