L'ampleur du chantier est colossale, un petit exemple sur la Corse pour l'illustrer: Si l'on sait qu'en Corse il existe environ 155.000 lignes en cuivre et que le coût estimé du remplacement d'une liaison cuivre par une liaison optique est d'environ 2000 euros il faudrait consentir un investissement de l'ordre de 310Millions pour que l'ensemble des foyers insulaires soit connectés à THD. Même si cet investissement se fera sur une période de 10 à 15 ans, la somme à investir est colossale. Pourtant l'enjeu est essentiel si l'on ne veut pas créer une nouvelle fracture numérique encore plus importante que celle que nous avons connu et que nous connaissons encore pour le haut débit.

L'Etat en a pris conscience de l'enjeu financier et consacre une partie du grand emprunt ,soit 2 milliards d'euros, aux infrastructures THD en vue d'équiper les zones péri urbaines et rurales.
Pour la Corse, il sera nécessaire d'entamer l'élaboration d'un SDTAN (Schéma Directeur Territoriale d'Aménagement Numérique) afin d'engager une concertation entre les différentes collectivités insulaires mais aussi avec les acteurs privés (opérateurs, aménageurs) , inciter les acteurs locaux à la réflexion sur le THD pour enfin dessiner les premières pistes d'action.
Ce document devra être réalisé sur la base du recensement des infrastructures et réseaux numériques présents sur l'île.
DOSSIER A SUIVRE....